Islande, hiver, ciel étoilé, un je-ne-sais-quoi de mystique dans l’air. Le spectacle commence, les aurores boréales font leur apparition dans le ciel nordique. Vous avez toujours rêvé de contempler ce phénomène naturel ? L’Islande est l’endroit rêvé. Mais où précisément observer ces merveilles du ciel ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article. Préparez votre voyage, votre guide pour l’observation des aurores boréales en Islande, c’est ici et maintenant.

Reykjavik, votre point de départ pour l’observation des aurores boréales

Commencer un voyage en Islande par sa capitale, Reykjavik, est quasiment une tradition. Cette ville, à la fois moderne et ouverte sur la nature, est aussi un très bon point de départ pour observer les aurores boréales.

A découvrir également : Quels sont les meilleurs endroits pour le rafting sur le fleuve Zambezi, Zambie ?

Si vous êtes arrivés en hiver, vous êtes dans la meilleure saison pour observer ce phénomène. Les nuits sont plus longues et le ciel est plus souvent dégagé, offrant un meilleur panorama pour l’observation. Même si la pollution lumineuse de la ville peut parfois gêner, de nombreux endroits à Reykjavik permettent d’observer les aurores boréales. Le lac Tjörnin, situé en plein centre-ville, est l’un de ces endroits. Là, la pollution lumineuse est plus faible et le spectacle des aurores boréales se reflète dans l’eau pour un effet encore plus féerique.

Des excursions organisées pour une observation optimale

Si vous souhaitez optimiser votre chance d’observer les aurores boréales, les excursions organisées sont une excellente option. Ces sorties guidées vous emmènent loin de la pollution lumineuse des villes, dans des endroits reculés et optimisés pour l’observation.

A lire aussi : Comment découvrir les festivités de la Semana Santa en Andalousie, Espagne ?

Ces excursions sont généralement organisées à partir de Reykjavik. Les guides, habitués du phénomène, connaissent les meilleurs endroits et les moments propices pour observer les aurores boréales. En plus, ils vous fournissent des conseils précieux pour réussir vos photos. Car oui, immortaliser une aurore boréale n’est pas chose facile, mais le résultat en vaut la peine !

Le nord de l’Islande, un spectacle à couper le souffle

Pour aller encore plus loin dans l’observation des aurores boréales, le nord de l’Islande est un must. Là-bas, le phénomène est encore plus intense et fréquent. De plus, le nord du pays offre des paysages à couper le souffle qui subliment encore plus le spectacle.

La ville d’Akureyri, deuxième plus grande ville d’Islande, est un excellent point de départ pour explorer le nord du pays. De là, vous pourrez vous rendre à Myvatn, une région célèbre pour ses paysages volcaniques et son lac. Imaginez les aurores boréales se reflétant dans l’eau du lac, en arrière-plan des silhouettes sombres des montagnes et des volcans…

Oser l’aventure dans les Highlands islandais

Si vous êtes un vrai aventurier et que vous n’avez pas peur de braver le froid hivernal islandais, alors les Highlands sont faits pour vous. Cette région montagneuse, située au centre de l’Islande, offre des panoramas exceptionnels pour l’observation des aurores boréales.

Les Highlands sont une région sauvage, difficile d’accès en hiver, mais la récompense en vaut la peine. Là-bas, loin de toute pollution lumineuse, les aurores boréales illuminent le ciel de mille feux. Le spectacle est tout simplement incroyable. Cependant, cette excursion ne s’improvise pas et doit être préparée avec soin. Pensez à vous renseigner auprès d’un guide local ou d’une agence de voyage.

Le parc national de Thingvellir, une expérience inoubliable

Pour clore ce guide, nous vous proposons de découvrir le parc national de Thingvellir. Ce lieu chargé d’histoire est aussi un excellent endroit pour observer les aurores boréales.

Thingvellir est un parc national inscrit au patrimoine de l’UNESCO. C’est là que l’ancien parlement islandais se réunissait. C’est également un haut lieu géologique, car c’est là que la plaque tectonique américaine et la plaque eurasienne se séparent. Imaginez un peu : observer une aurore boréale dans un lieu chargé d’histoire, tout en étant à la frontière de deux continents… Une expérience inoubliable, n’est-ce pas ?

Grindavík et la péninsule de Reykjanes, à la recherche des aurores boréales

Si Reykjavik est votre point de départ, la péninsule de Reykjanes et la ville de Grindavík ne sont qu’à une heure de route. Ce sont des lieux idéaux pour démarrer votre chasse aux aurores boréales.

La péninsule de Reykjanes est un véritable trésor géologique avec ses champs de lave, ses sources thermales et ses plages de sable noir. La ville de Grindavík, quant à elle, est un petit village de pêcheurs pittoresque. Ces deux endroits sont loin de la pollution lumineuse et offrent des points de vue uniques sur le ciel, idéals pour observer les aurores boréales. Le paysage sauvage de la péninsule, combiné à la beauté naturelle des lumières dansantes dans le ciel, crée une atmosphère magique.

Si vous prévoyez de rester quelques jours à Grindavík, n’oubliez pas de visiter le célèbre Blue Lagoon, un spa géothermique en plein air. Imaginez-vous flottant dans ses eaux chaudes et bleu laiteux sous une aurore boréale… Une expérience à ne pas manquer lors de votre voyage en Islande !

Préparer son matériel pour réussir ses photos d’aurores boréales

La photographie des aurores boréales est un véritable défi mais avec le bon équipement et quelques conseils, vous pourrez ramener de superbes images de votre voyage en Islande.

Pour prendre des photos d’aurores boréales, il vous faut un appareil photo capable de faire des longues expositions. Les reflex numériques sont généralement les meilleurs pour cela. N’oubliez pas d’emporter un trépied pour stabiliser votre appareil photo. Pour la composition de vos images, essayez d’inclure un élément du paysage pour donner de la profondeur à votre photo.

Ensuite, il est important de connaitre les bons réglages pour votre appareil photo. En général, il est recommandé d’utiliser une sensibilité ISO élevée, une ouverture large (petit nombre f) et une vitesse d’obturation assez longue. Cependant, ces réglages peuvent varier en fonction de l’intensité de l’aurore boréale et de la luminosité ambiante. N’hésitez pas à faire plusieurs essais pour obtenir le meilleur résultat.

Conclusion : une expérience unique à vivre en Islande

Pour conclure, observer une aurore boréale en Islande est une expérience unique et inoubliable, une véritable communion avec la nature.

Que ce soit dans la capitale Reykjavik, dans le nord du pays, dans les Highlands ou dans le parc national de Thingvellir, chaque lieu offre un point de vue différent et magnifique sur ce phénomène naturel. Chaque observation est unique et dépend de nombreux facteurs tels que l’activité solaire, la météo, la pollution lumineuse…

Les aurores boréales sont une danse de lumières dans le ciel, un spectacle qui se renouvelle à chaque instant. Il est impossible de prévoir précisément quand et où elles vont apparaitre. C’est cette incertitude qui rend la chasse aux aurores boréales si excitante et si gratifiante.

Alors, n’hésitez plus, préparez votre voyage en Islande et partez à la découverte de ce magnifique spectacle naturel. Bonne chasse aux aurores !